Le potager de mon grand-père !

Les éditos précédents
Les Saints de Glace #saintsdeglace #jardinettradition #jardin #jardinerie #jardinier #rayonjardin #potager #commercejardin

Il y a encore 10 ans, parler du potager était ou ringard, ou déplacé ! Il y a 10 ans, on parlait de nature, de sauvegarde de la planète. Le débat était réservé aux élites, aux techniciens, aux maîtres à penser de l'écologie et de la science du sol.
Avoir un jardin, c'était classe, mais faire son jardin, c'était ringard !
Pour être reconnu comme un virtuose du jardin, il fallait être artiste, paysagiste branché ou botaniste de renom.
Et que dire de l'époque plus reculée encore de la fin du siècle dernier où seul Nicolas le Jardinier arrivait à sortir son épingle du jeu malgré ses moustaches, ses bottes, ses cheveux blancs... Crever l'écran avec ce look improbable... Chapeau l'artiste !
Mais aujourd'hui, tout a changé, quelques pollutions, quelques médiatisations et quelques retours aux sources plus tard, le jardinier, comme par miracle, n'est plus ringard.
Il est la vie, il est la genèse, il est la source de l'avenir.
Le jardinier et le potager avec lui ont changé de statut.
Si ce n'est pas encore fait, allez vite voir le film de Martin Esposito, "Le potager de mon grand-père". Rien qu'en voyant la bande annonce pleine d'amour, de passion, de transmission, d'humour, ça vous donne envie d'aimer les jardiniers, ça vous donne envie de devenir jardinier.
Plus qu'un symbole, ce film est le début d'une grande aventure qui change tout pour notre passion !
Avant, le jardinage était une science réservée aux spécialistes, aux techniciens, aux philosophes de l'ortie, aux érudits de la binette... Pour parler jardin, il fallait un dictionnaire, un traité de latin ou la reconnaissance de ses paires...
Aujourd'hui, pour s'approprier ce même jardin, il faut de l'amour, de la passion, de l'humanité... Peu importe la taille de la courge, la variété de la tomate, la marque du terreau !
Plus besoin d'être un connaisseur averti !
Grace à ce film, nous découvrons enfin que le potager appartient à tout le monde, il est dans nos gênes, il est universel, il est aussi simple qu'une poignée de main, n'en déplaise à nos techniciens !

Nous sommes tous des jardiniers ! Et c'est bien mieux ainsi !

Roland Motte... Jardinier !

https://www.facebook.com/lepotagerdemongrandperelefilm

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web