Les freins du jardin ?

Les éditos précédents
Les freins du jardin ?

Même pour ceux qui ont un espace « jardinable » autour de leur habitation, il n'est pas évident de se lancer dans la pratique de notre loisir préféré. Le gazon et le goudron sont quelque fois les seuls espaces acceptables dans les jardins des villes, ou même des campagnes.
Pour embellir son cadre de vie, les particuliers ont lâché l'affaire et se contentent des espaces verts mis en place par les services techniques de la ville ! C'est plus beau, et surtout plus simple, y'a juste à contempler.
Mais c'est quoi le frein alors ? Le frein qui empêche nos concitoyens de prendre la bêche pour installer un malheureux fruitier dans la pelouse ?
Les deux raisons principalement invoquées par les enquêtés du sondage Toluna 2017 sont le manque de connaissance et le manque de temps.
Le manque de connaissance, c'est un peu de notre faute à nous, jardiniers et vendeurs de jardin. A force de répéter à longueur d'articles, de livres, d'émissions ou de conseils que le jardin est un travail technique qu'il faut maîtriser, les plus éloignés du sujet ont fini par décrocher.
Avec toute la bonne volonté du monde, lorsque votre vendeur pépiniériste vous explique qu'il faut faire un trou, analyser la terre, prévoir la bouillie bordelaise, choisir la variété adaptée à la pollinisation, éviter de planter dans un lieu trop froid, trop humide, trop sec... Bien-sûr qu'il a raison, mais ce n'est pas le meilleur moyen pour donner envie de planter ! La vente, c'est avant tout l'école du rêve, la technique viendra ensuite !
Et pour le temps qu'il nous manque pour jardiner, est-ce bien le problème ? On trouve toujours du temps pour le bon temps, et beaucoup moins pour la contrainte !
Notre challenge est simple, le jardin doit devenir un rêve, un plaisir ludique comme la cuisine ou le trekking en pleine nature. Mais pour ça, nous devons peut-être apprendre à communiquer et présenter autrement, à tous les niveaux du jardin ?

Roland Motte...Jardinier !


Avec ou sans végétal, le manque de connaissances (37%) et le manque de temps (35%) sont les deux principaux freins pour se lancer dans le jardinage. La contrainte de l'effort physique n'est cité que dans 15% des réponses. Avec la demande croissante pour des plantes sans entretien, le marché évolue vers des plantes jetables achetées par des consommateurs qui ne voient pas comme jardiniers.  

Sondage Toluna QuickSurveys réalisé par Internet en France le 15 janvier 2017 et le 1er juin 2017 auprès d'un échantillon de 1008 personnes de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web