Black Noël 2018... Déjà ?

Les éditos précédents
Chaud devant ! #canicule #rechauffementclimatique # arbre #plante #secheresse #jardiniere #jardinier #jardinerie #jardin #rayonjardin

Les fêtes sont digérées, nous voilà plongé vers 2018 avec ses grands rdv...Le printemps, la fête des mères, les vacances, la Toussaint, Noël... Et rebelote pour l'année suivante.
Les choses ne sont pas compliquées dans la vie, tout revient avec un an de plus.
Mais chaque année, nous souhaitons faire encore mieux !
Dans les jardineries, le rayon de Noël est à peine rangé qu'il faut penser aux commandes de l'an prochain, direction la Hollande et les salons pour aller repérer les tendances ???? Déjà !
Avant cela, un bref bilan s'impose ! Et côté bilan, le rayon de Noël nous a encore dévoilé bien des surprises.
Alors avant de penser au printemps, à ses graines et à ses couleurs, retour sur un Noël 2017 qui, selon les dires d'une majorité d'entre vous, ne restera pas une grande année.
Il est toujours difficile d'avoir l'avis objectif d'un commerçant, puisque par définition, ce dernier n'est presque jamais content de son sort... Je sais, ce n'est pas votre cas. Donc à part les lecteurs de ce post, tous les autres sont des râleurs prêts à minimiser les résultats positifs histoire de se faire plaindre et réclamer plus, toujours plus !
Mais quand même, c'était pas terrible, pour diverses raisons !
En pleine mise en avant du rayon de Noël, les 24 et 26 novembre, nous avions le Black Friday. Et ce week-end-là a connu une progression record dans tous les types de commerces, à condition de proposer des remises à la hauteur. La sainte Catherine a du souci à se faire, à moins d'inviter le jardinier avec des promos démentielles. Ce n'est pas le cas du rayon de Noël sensé être en pleine bourre en novembre, on va quand même pas faire une remise... Oui mais voilà, ça fait tache dans le paysage, et le consommateur préfère balancer sa tune dans les promos plutôt que dans le plein pot !
Autre point non négligeable, c'est que du Noël, y'en a partout, chez Ikea, chez Maison du monde, Alinea, Centrakor, Gifi... Dans les GSA, les GSB... Et à tous les prix, mais plutôt du moins cher au moins cher, la marge, c'est plus ce que c'était mon brave...
Bien-sûr, il nous reste le rêve, la mise en scène, le client viens le dimanche découvrir nos merveilleuses ambiances, mais il n'achète plus autant qu'avant, faudra-t-il faire payer l'entrée ? Et puis, pour les décors, le visiteur sait déjà à quoi s'attendre, des bâches noires au plafond, un automate ici ou là et des thèmes identiques d'une enseigne à une autre.
L'exigence est montée d'un cran et pour reprendre une longueur d'avance, nous allons devoir inventer un concept encore plus poussé, plus surprenant. Un concept qui s'accompagnera peut-être de services à domicile, de lutins disponibles et souriant, de confection sur place...
Les marchés de Noël font le plein en fréquentation, notre surface de vente doit devenir un marché de Noël, aller plus loin, plus fort ???
Depuis les années 2000, la jardinerie était leader dans ce rayon si particulier de la déco de Noël, ses concurrents ont bien appris, bien copié, bien acheté...
A nous de réinventer le futur dès aujourd'hui... Joyeux Noël 2018...

Roland Motte... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web