Retour de salon #salonduvegetal #nantes #vegetal #bhr #merciatous #solidaritévegetale #auxarmesvegetales

Les éditos précédents
Chaud devant ! #canicule #rechauffementclimatique # arbre #plante #secheresse #jardiniere #jardinier #jardinerie #jardin #rayonjardin

A la fin d'un salon, c'est là qu'on compte les points, et c'est là qu'on entend tous les commentaires... Ca va du meilleur au pire en fonction de l'état d'esprit et de la forme des personnes interrogées ! Le salon du végétal qui s'est terminé jeudi dernier n'échappe pas à la règle !

Il y a les positifs, qui ont passé un super moment mercredi soir, lors de la traditionnelle soirée des exposants, à rire et à danser. Ceux-là ont pleinement profité du salon, croisé du monde, échangé des cartes de visites. Pour certains, ils ont mis les petits plats dans les grands pour accueillir leurs clients. Ils ont animé le salon et contribué à la bonne ambiance générale.
Il y a les pessimistes qui n'ont croisé personne, qui ont trouvé que le temps n'était pas adapté, que c'était mieux avant et que... « On va pas y'arriver parce que les salons étrangers sont mieux ». Coté exposant, ils ont pris un stand de 3 m2 avec deux chaises, une table et en poster en pestant contre les visiteurs qui ne s'arrêtent pas pour discuter le bout de gras.
Il y a les aigris qui espèrent un faux pas, la pluie ou la sécheresse, les attaques de sauterelles. Mieux encore, ils souhaitent une absence de visiteurs et un abandon des principaux exposants. A croire que les échecs de ceux qui prennent des initiatives permettent à ceux qui n'ont pas d'idée d'exister ?
Mais au-delà des péripéties de radio-moquette, un salon donne l'image d'un marché. Un salon permet de mieux comprendre les envies et le dynamisme de notre secteur vert.
Nous sommes tous acteurs et tous responsables de ce moment privilégié et unique qui a pour but de renforcer l'impact du jardin et du végétal.
Le boulot de l'organisateur, c'est d'apporter les conditions propices à la rencontre, avec un lieu suffisamment grand et confortable, des animations adaptées aux attentes des visiteurs.
Du coté des utilisateurs, que nous soyons « touristes » ou exposants, notre devoir, c'est d'être là, et bien là, de faire venir ses potes.
Chacun d'entre nous participe à l'ambiance générale, celle décrite par les optimistes ou les pessimistes.
Concernant le salon du végétal, on peut compter sur la distribution spécialisée, tous les acheteurs végétaux se devraient d'être là et tous les magasins devraient être représentés pour découvrir les nouveautés et participer aux conférences et animations. Pareil pour les petits et grands acteurs français du commerce des plantes et des fleurs. Nous sommes tous assis sur la même branche, ça serait dommage de la voir plier !
Ainsi va la vie d'un salon, il est le miroir de nos actions, il reflète très précisément notre volonté de soutenir son marché.
Certes, il y a des choses à revoir, des réglages à améliorer dans ce salon nantais, la perfection n'est pas de ce monde ! Maintenant, la balle est dans notre camp, qu'allons-nous en faire ? C'est à nous de décider.
La réussite du végétal en France sera à la hauteur de nos engagements ! Et ça, c'est plus que rassurant !

Roland Motte... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web