Sapin pas cher ! #sapincoupe #afsnn #epicea #nordmann #greenwashing #developpementdurable #productionfrancaise #sapinartificiel

Les éditos précédents
Fédération Française des Potagers #FFP #comiteolympique #sportdehautniveau #potager #snhf #jardin #jardinerie #rayonjardin #jardinbio #FNSMR

A peine refermée la page du Black Friday, nous voilà dans la période des sapins, avant les boules, les chocolats et les cadeaux.
Les idées pour nous pousser à la consommation sont nombreuses, le sapin n'est pas en reste !!!
Environ 6 millions de sapins sont achetés chaque année pour un chiffre estimé à 158 millions d'euros.
Pour arriver à ce résultat, ils sont 105 producteurs dans 45 départements français. Ça veut aussi dire que nos sapins permettent à 1100 saisonniers de travailler toute l'année pour nous fournir l'arbre de nos rêves... Sans compter les emplois fixes !
Alors pour ceux qui pensent que ces sapins nuisent à l'écologie et à la nature, on peut juste rappeler qu'il ne s'agit pas d'un prélèvement sauvage en forêt, mais d'une culture comme une autre au même titre que le maïs pour nourrir les animaux ou produire de l'essence, que les arbres plantés en forêt qui permettent la fabrication des palettes ou des cercueils, ou que les champs de lavandes destinées à nous parfumer.
Le sapin peut faire réagir puisque c'est un bien de consommation pas vraiment indispensable, on doit pouvoir s'en passer... Ce n'est pas un produit de première nécessité... Sauf que...
Sauf que, notre sapin naturel est clairement écolo, il produit de l'oxygène, il est entièrement biodégradable et enfin, il nous permet de voir la fin d'année sous de meilleurs hospices en nous faisant un peu oublier notre quotidien. Pendant une quinzaine de jours, vous allez vous caler dans le canapé tous les soirs en regardant le sapin et vous allez retrouver votre émerveillement d'enfant ! Et rien que pour ce moment-là, le sapin naturel devrait être obligatoire, il devrait même être pris en charge par une aide spécifique du gouvernement financée par une augmentation du prix du gas-oil... C'est une bonne idée non ? Attention, il s'agit d'une réflexion au second degré, ne me lancez pas de cailloux...
Bref, ce sapin est un produit plutôt sympathique et qui trouve sa petite place dans notre économie. Il est l'image d'une production française respectueuse de l'environnement et s'oppose de plein fouet aux sapins artificielles, symbole de pollution et de consommation destructrice.
Si nous défendons un tant soit peu notre savoir-faire, notre production locale, nos emplois, nos forêts, notre air pur, le développement durable, pourquoi donc encore proposer des sapins artificiels ?
Ces ‘arbres' souvent assemblés en Asie et élaborés avec des dérivés pétroliers, difficiles à recycler, ne devraient pas avoir leur place dans un point de vente qui défend des valeurs environnementales.
S'ils sont là, c'est juste pour la marge, qui, nous le savons tous, est quand même plus importante que l'avenir de la planète... Attention, c'est encore du second degré...
Bon, si vous n'êtes pas d'accord, vous pouvez m'enguirlander, j'aurai pas les boules... Ça par contre, c'est du premier degré !

Roland Motte... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web