La magie de Noel.......... #noel #cadeau #reventedescadeaux #arnaque #ausecoursperenoel #madeintransport #jardin #rayonjardin #bondachat

Les éditos précédents
Petites bêtes qui montent... #charancon #jardin #agave #nice #cotedazur #ravageur #invasion #bestiole #jardinier #jardinerie #rayonjardin

Ca c'est bien passé ce Noël 2018 ??? Je sais, ma question tient du réchauffé, mais c'est à la fin qu'on compte les points... Et si vos dépenses de fin d'année vous ont semblé bien gérées pour les cadeaux, vous risquez de les retrouver dans la nature... Le Père Noël aurait-il un trou dans la hotte ?
Pourquoi donc parler de cadeau de Noël en janvier ? Tout simplement parce que de nombreuses publicités fleurissent ici ou là pour nous inciter à revendre nos cadeaux. Le dernier en date, c'est le leader de la distribution de colis sur le net qui balance une campagne de pub télé jusque début février sur le sujet.
L'idée est tellement géniale : nous inciter à revendre et renvoyer ces cadeaux de trop pour nous faire un peu d'argent de poche... Et le transporteur aussi !
Si vous n'y aviez pas pensé, autant vous y inciter ! La magie de Noël en prend un coup.
Ce n'est donc pas une histoire de trou dans la hotte ! Le Père Noël est prévoyant, lui ! C'est simplement une affaire de goût et de sous ! Le pichet en céramique offert à tante Ginette avec la gravure de Venise acheté dans un grand magasin ne lui a pas fait grande impression, et dès votre départ, elle va le revendre et le renvoyer à un autre destinataire dans la foulée.
Nous avons dépensé, d'après l'étude menée fin 2018 par CSA pour Franfinance, 358 euros pour nos 8 cadeaux de moyenne. C'est bien, nous sommes généreux !
Sauf que ces cadeaux sont revendus assez souvent. Près d'un français sur deux avoue avoir déjà fourgué ses présents, et le chiffre est en augmentation.
On peut juste se poser la question sur notre logique de consommation...
Fabriquer des cadeaux, et principalement des jouets, à l'autre bout de la planète dans des conditions socialement « litigieuses » ; les faire revenir chez nous ; les vendre à un tarif qui dépasse à peine leur prix de revient pour s'en débarrasser rapidement ; les transporter une seconde fois vers un autre destinataire... Cherchez l'erreur ?
Dans l'histoire, nous sommes un peu les pigeons... Ou les dindons, pour être raccord avec la fête de fin d'année !
L'an prochain, si vous voulez faire un geste pour la planète, envoyez directement un chèque à votre magasin de jouet préféré, la marge sera assurée et on évitera les bilans carbones à rallonge !
Et plutôt que les déco ringardes comme le pichet à poser sur la table de chevet de tata, donnez donc de l'argent à cette même tata. Mieux encore, offrez des bons d'achats dans votre jardinerie préférée. Planter ou parrainez un arbre dans votre jardin ou dans un espace vert, c'est bon pour la planète, et le circuit de consommation sera un peu plus « cohérent ».
Transformer cette opération en opportunité, voilà un vrai challenge pour nos rayons jardin l'an prochain !
En attendant, être Père Noël aujourd'hui, c'est quand même pas un métier facile !

Roland Motte... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web