Retail en mouvement #jardin #jardinerie #jardinier #rayonjardin #retail #eataly #monoprix #ikea #naturalia

Les éditos précédents
Deux mariages et des enterrements ? #mariage #jardin #jardinier #jardiniere #rayonjardin #distributionjardin #jardinerie #achats #millennials

En avril, ne te découvre pas d'un fil ... C'était le mois dernier, maintenant nous sommes en mai et on fait ce qu'il nous plait !
Pour se découvrir, avril tombait à point nommé puisqu'il nous a permis de découvrir, justement, quelques nouveaux concepts de distribution comme Eataly à Paris, Naturalia à Bretigny sur Orge ou encore un Monoprix « maison » à Passy, sans oublier Ikea qui s'installe au cœur de Paris, boulevard de la Madeleine. Si vous avez l'occasion, passez faire un tour dans ces nouveaux lieux d'animation !
Les magasins physiques sont en pleine évolution et ces créations de printemps en sont la preuve.
Alors qu'on annonce des croissances à deux chiffres, démoralisantes, sur le commerce en ligne, nous pourrions penser qu'il est préférable d'abandonner la partie « retail physique » pour se consacrer uniquement à ce commerce via le net ?
Il n'en est rien, parallèlement à ces ouvertures osées et originales, c'est Amazon qui se lance dans la création de magasins pour se rapprocher un peu plus de ses clients.
Le commerce physique et donc loin d'être mort, et tout porte à croire qu'il va encore se développer. Par contre, le changement est d'importance, il s'agira de commerce et non d'entrepôt de distribution.
La distribution avec toutes les identifications qu'on lui a collées par le passé est, elle, bien enterrée et le nouveau Retail ne parlera plus de physique d'un côté et de virtuel de l'autre, mais d'un tout indispensable et indissociable.
Le magasin physique est l'aboutissement d'une stratégie globale. Dans ce temple dédié aux produits et aux services, l'entreprise ou la marque vont expliquer, valoriser, mettre en ambiance et sortir l'acheteur de ses références traditionnelles souvent liées au prix et à la facilité d'achat.
A l'image d'un parieur sportif qui engage des sommes plus ou moins importantes sur les sites de jeux en ligne, la réponse et le résultat se joueront dans les stades, sur un lieu bien physique.
Les nouveaux concepts dont nous avons parlés plus haut interpellent par leur dynamisme, leur approche marketing tourné vers l'expérience client et par leur lien indispensable avec les réseaux sociaux ou le site de vente en ligne pour former un tout actif et attractif.
Avec cette nouvelle donne, nos métiers du jardin ont tous les arguments nécessaires pour donner l'envie via le virtuel et prendre rendez-vous pour une découverte en magasin. Les parfums, les couleurs, les paysages, les assemblages sont autant de forces qui donnent cette particularité positive au végétal.
Les floralies de Nantes sont omniprésentes sur les réseaux, mais quand même, il faut aller sur place, c'est « the place to be ».
La recette est donc simple : un site dynamique et à jour, des réseaux sociaux accrocheurs et ludiques, et toute cette mise en scène virtuelle donne envie de se retrouver sur le lieu de vente pour découvrir des scènes, des conseils, des aventures végétalisées...
Aventures végétalisées, ça commence par des plantes de qualité et des conseillers accueillants et compétant !
Ah oui, finalement, c'est facile le nouveau Retail ???? !

Roland Motte... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web