La mort des sous ! #jardin #jardinier #jardinerie #jardiniere #caisseenregistreuse #argenttropcher #monnaie #rayonjardin

Les éditos précédents
Mangez moins, bougez plus !!! #oms #figaro #jardin #jardinier #jardiniere #rayonjardin #jardinerie #sucresale #mangerbouger #obesite

Vous êtes peut être comme moi, lorsque vous vous endormez le soir, votre sommeil est profond, aussi profond que le matelas rempli de billets de banque. Ben oui, la tradition passée donnait peu de crédit aux banques (la formule est travaillée...), et nos grands parents ne confiaient pas la tune de la famille au banquier, l'argent restait donc dans la maison, là au moins, on l'avait sous la main.
Les temps ont changé bien sûr, et la caisse enregistreuse pourrait bien disparaître pour différentes raisons, mais surtout faute de combattants... sans argent liquide, à quoi servira la monnaie ?
Le fric, le flouse, l'oseille, la caillasse, le grisby... peu importe l'appellation que vous lui donnez, l'argent devient virtuel. En Chine, la grande majorité de la population utilise des moyens dématérialisés pour régler les courses du quotidien.
Aux USA, c'est moins d'un tiers des paiements qui sont effectués en liquide. En Suède, les transactions en espèces sonnantes et trébuchantes ont perdu 80% en dix ans.
Les applications sont nombreuses sur les smartphones et les cartes bancaires prennent le pas sur les besaces et autres portes monnaies.
Argent... trop cher ! Trimballer des billets de banque dans des fourgons blindés, risquer de se faire agresser à la sortie du magasin, installer des distributeurs de monnaie au milieu des villes et des campagnes, cette histoire est terminée.
Qui se souvient encore des cabines téléphoniques publiques ? Le même sort est réservé aux distributeurs de banque.
Les jeunes générations accro à leur portable, ne s'embarrasseront plus de petites pièces dans les poches et l'opération « pièces jaunes » devra trouver de nouveaux sponsors.
En magasin, investir dans une nouvelle caisse enregistreuse devient un sport à haut risque, et nos points de vente devront prévoir très vite les paiements adaptés à cette nouvelle donne.
Comme pour toutes les nouvelles technologies, le plus important sera de mettre les deux pieds dedans, même s'il faudra essuyer les plâtres.
Les jardineries peuvent et doivent intéresser un jeune public, les paiements dématérialisés font partie du processus pour rajeunir notre clientèle, tout comme les animations et les solutions facilitantes, de simplicités, tout comme les plantes prêtes à poser, prêtes à décorer.
Inévitablement, les emplois derrière la caisse seront impactés par ces nouvelles technologies, ça tombe bien, nous aurons besoin de plus d'animateurs, plus de coachs, plus de « personal shopper »... Cette logique d'encaissement simplifiée peut devenir une opportunité pour ajouter du service et de la relation humaine dans nos structures.
Le jardin reste et restera un outil pour partager le bien-être en famille ou entre amis. En supprimant le temps d'attente en caisse, on augmente le temps de plaisir en magasin, à condition d'y mettre les moyens humains.
Finalement notre métier est de plus en plus simple... on va finir par y arriver !

Roland Motte... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web