Père Noël #perenoel #negociationcommerciale #fournisseur #enseigne #jardin #jardinerie #jardinier #jardiniere #rayonjardin #noel

Les éditos précédents
Génération positive ! #millennials #managementpositif #bienveillance #emotions #management #babyboomer #jardin #jardinier #jardiniere #jardinerie #rayonjardin

Beaucoup de choses ont été dites sur le Père Noël : qu'il était une ordure comme dans le film, un poivrot comme dans la chanson de Renaud, qu'il fallait être sage avec lui pour avoir des cadeaux, qu'il rentrait par la cheminée, qu'il avait 600 ans, qu'il se déplaçait en traineau pour limiter son bilan carbone...
Certains même, vont jusqu'à penser qu'il n'existe pas ??? Ce sont sans doute les mêmes qui pensent que la Terre est plate ou que l'Homme n'a jamais posé le pied sur la Lune ! La théorie du complot à propos du Père Noël... Quand même, faut oser.
Ce qui est sûr par contre, c'est qu'il ne peut pas tout apporter, la lettre qui lui est adressée en fin d'année ne doit pas être déconnectée de la réalité.
Tenez par exemple, l'an dernier un copain producteur de plantes, en France, me dit qu'il a demandé au Père Noël un référencement dans les grandes enseignes. Qu'elles mettent en avant pour l'an prochain, la proximité, le made in France, le savoir-faire et une livraison proche du point de vente... Inutile de vous dire que ça n'a pas marché à 100%, loin s'en faut.
Un autre, fabricant, espérait passer son augmentation de tarif... Pas beaucoup, juste 2%. Quand il explique, c'est cohérent : « tu comprends, l'augmentation naturelle des charges, des salaires, la recherche, le développement, le prix des matières premières en hausse... Et puis, à la demande des enseignes, nous avons travaillé sur notre impact sur l'environnement ! ».
Lui non plus n'a pas été entendu ! Aucune hausse de tarif n'est autorisée dans quelques groupements et non des moindres.
Mais le Père Noël a ses limites aussi dans notre société. Les enfants ont des fois des vœux simples, par exemple de passer un Noël en famille. Et bien non... Pas possible cette année... Les grèves, la SNCF, les prises de décisions des uns et des autres qui veulent se faire justice en évoquant la raison et le bon sens. Les gamins n'ont pas compris, ils n'auront pas de train pour passer un Noël heureux avec papa ou maman, c'est quand même pas grand-chose... Un aller-retour !!!
Certes, nous pouvons croire au Père Noël, nous devons croire au Père Noël. Il nous apporte un peu d'optimisme, il nous incite à créer de nouveaux rêves. Par contre, ne lui demandez-pas l'impossible. Les limites de nos vœux s'arrêtent ou commencent celles des autres.
En négociation par exemple, chacun est convaincu d'avoir raison, les enseignes demandent de plus en plus d'efforts aux fournisseurs pour préserver une marge sans cesse en danger. Les fabricants de tout poil espèrent une négociation constructive, sans perdre trop de plume. Et de leur côté, les clients vont au moins cher, au plus dynamique et au plus accueillant... Mais pour que les points de vente répondent à ces demandes, il faut des moyens...
Noël ou pas, la situation est tendue.
Pour ne pas perdre la face, chacun y va de son idée pour prouver sa bonne foi, son honnêteté... Mais au-delà des bonnes intentions et des effets de communication, le but ultime, c'est bien de préserver SES acquis.
Qu'il s'agisse de retraites, de prix ou de négociations, l'important, c'est « moi et mes avantages ». Et contre cette évidence, le Père Noël ne peut pas grand-chose.
Alors, Père Noël, si tu m'entends, pour les fêtes, ce que je te demande, c'est de l'eau. De l'eau, parce que ça peut toujours servir, surtout en période de canicule, et puis de l'eau pour que chacun en mette un peu dans son vin. Que nous essayions tous de faire un pas l'un vers l'autre, ce serait déjà un sacré cadeau ! On peut rêver ...

Roland Motte ... Jardinier !

Partager l'édito de Roland sur Facebook Partager l'édito de Roland sur Twitter

Votre réaction




* Champs obligatoires



La Boutique
Les Jardins de la Terre®

Tél : 06.24.34.51.37
Visiter le site web