La pépinière est en crise, cette année, comme l’an dernier… Les jardiniers amateurs ne se sont pas précipités dans les points de vente ou les rayons jardin. Moralité, ça coince chez les producteurs qui espèrent une relance de la consommation de plantes.

Mais comment viendrait-elle cette relance végétale? Le jardinier de base, qui pousse son caddie pour faire ses courses, veille déjà à faire des économies dans le quotidien histoire de ne pas claquer trop de sous. Le jardinier de base rogne sur les vacançes, sur les sorties au restaurant, sur les habits, sur l’essence… Alors tu penses, le jardin… Hormis quelques paquets de graines pour récolter des légumes, histoire de faire encore des économies… Mais pour le reste, ceinture !

Heureusement, il y a encore des plantes à succès comme le buis, symbole du jardin à la française, parfait en pot pour valoriser une terrasse ou un balcon, nickel aussi pour l’art topiaire en plein développement. Il y a aussi les petits fruits qui allient l’utile à l’agréable, eux aussi sont parfaits en pot et dans tous les jardins de ville ou de campagne.

Eh ben vous voyez, y’a quand même des points positifs dans le commerce du végétal !

Oui, sauf que…. Sauf que les buis sont en proie à la pyrale, une chenille qui ne les épargnera pas, et si ce n’était pas suffisant, le Cylindrocladium buxicola ou le Volutella buxi, deux champignons microscopiques, sans solution de traitement, se chargeront de l’achever.

Pour les fruits et petits fruits rouges, la mouche Drosophyla susukii fait son entrée en France via l’Espagne et l’Italie. Sans prédateur, ce petit moucheron va s’en donner à coeur joie pour éliminer les cultures. Là, non plus, pas de solution efficace en vue.

Bon, ben, s’il fallait se donner des raisons d’espérer, des raisons de positiver, c’est loupé pour aujourd’hui. Heureusement, pour l’instant, les orties, les pissenlits et le chiendent sont en bonne santé, nous voilà sauvés !

Roland Motte… Jardinier !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *