#popupstore #jardin #gardentruck #jardin #jardinier #jardinerie #commerceambulant #vegetal #livraison

 

Pop-up

Le premier Pop Up Store a vu le jour dans les années 2000 aux USA. Toujours à la recherche d’innovations, nos amis américains se sont lancés dans une nouvelle forme de distribution. L’idée toute simple de Nicolas Hayek, le fondateur de la marque Swatch, c’est, selon ses propres termes, « de venir faire du bruit et de dégager ».

Ce point de vente éphémère est surtout chargé de créer de la communication, histoire de faire  parler au mieux de la marque ou du produit.

Plus le lieu ou le contexte est surprenant, et plus les médias vont relayer l’info ! Là où il y a de la surprise, il a de la comm ! Alors si en plus on se fait deux ou trois sous en vendant ses produits, c’est total bénéfice !

Autre avantage, le test. Rien de tel que de se confronter aux consommateurs pour savoir si la marque vise juste. C’est une table ronde consommateur à grande échelle.

Vous l’aurez compris, le Pop-up store est un magasin éphémère avec de nombreux avantages.  Le seul truc, c’est d’accepter qu’il soit éphémère avec les contraintes du déplacement, de la disponibilité des équipes et de la location du site.

Luxe-Truck

Au jardin, l’idée a déjà fait son chemin avec les barbecues Weber. C’est une des premières marques à se lancer dans l’aventure du Food Truck dégustation pour aller convaincre les amoureux de cuisine de plein air.

Le confinement a fait aussi naître des vocations. Puisque le consommateur ne peut pas se déplacer, autant se débrouiller pour lui rendre visite.

L’équipe Louis Vuitton, toujours aux USA, a imaginé une caravane pour se rendre chez ses clients.

Les produits sont sélectionnés en fonction de la personne visitée, et le conseiller de la marque est aux petits soins… Malgré les conditions sanitaires, il est donc possible de bousculer les traditions et de garder un lien avec son consommateur.

Bon, mais ce n’est pas vraiment une nouveauté. A la campagne, on a l’habitude de voir passer l’épicier, le boucher ou le boulanger. Si par contre vous entendez klaxonner le camion Dior ou Vuitton après le boulanger, là, ça change !

Végétal Store

Dans cette nouvelle configuration qui pointe à l’horizon, le végétal a déjà sa place dans les Pop-up store. Le site The Store Front nous donne de nombreux exemples de points de vente qui utilisent le végétal pour donner un peu plus de vie au marketing. Que ce soit à Nice, Londres ou Amsterdam, le végétal entre parfaitement dans les points de vente éphémères.

La location de plantes pour accompagner l’évènementiel pourrait donc trouver sa place dans nos services !

Coté Pop-up Store végétal, Plantes pour Tous a déjà osé l’aventure et en a fait sa marque de fabrique. Truffaut lui aussi est sorti de ses bases pour aller au-devant du jardinier amateur.

Si l’on prend en compte ces initiatives, et avec l’apport des réseaux sociaux, la distribution jardin pourrait se rapprocherun peu plus des jardins du jardinier !

Garden-Truck

On peut attendre encore un peu avant de proposer notre candidature comme vendeurs pépiniériste itinérants. Quoique… Et si cette forme de distribution prenait place dans le paysage ?

Le client pourra sélectionner la plante de ses rêves avec une option drive, à venir chercher sur le point de vente. Mais il pourra aussi choisir l’option livraison à domicile avec en plus les conseils du conseiller-chauffeur. Mais allons plus loin que ce système de livraison plus traditionnel. Pourquoi ne pas donner rdv sur la place du village à nos clients proches et potentiels plusieurs fois dans l’année ? Le producteur a bien noté sur son site les besoins des uns et des autres, il viendra ensuite vous livrer au centre du bourg. Une jardinerie éphémère dans le camion, avec des produits commandés à l’avance et d’autres à découvrir sur place ! Voilà de quoi faire une belle animation dans la campagne environnante. Ça parait réaliste comme projet ? Mais on y réfléchira plus tard, je vous laisse, le boulanger klaxonne en bas de la rue, je vais chercher mon pain !

Roland Motte… Jardinier !

Une jardinerie itinérante, bonne idée ou utopie ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *