#foot, #amienssc, #L1conforama, #FFF, #football, #ecologie, #developpementdurable, #jardin, #jardinerie, #jardinier, #jardiniere, #rayonjardin

En ce début d’année, place à l’optimisme au naturel ! Certes, la vie est dure et le développement durable n’est pas une priorité dans notre monde, mais nous avons des motifs de satisfaction aussi, ben tiens !

Puisque nous sommes tous concernés par cette nature, autant regarder si ça bouge ici ou là.

Et la sauce commence à prendre, même dans le foot. En ligue 1, le Amiens SC a décidé de devenir le premier club de foot ?zéro déchet’.

C’est en route dès cette nouvelle année, et il ne s’agit pas de mots mais d’actes bien concrets. Pensez donc, la plupart des pros pourraient troquer leur 4 X 4 contre une trottinette pour venir à l’entrainement.

Les gobelets distribués dans les tribunes seront remplacés par des Ecocups réutilisables.

Les soirs de match, le restant des petits fours et autres amuse-gueules seront distribués aux joueurs et aux salariés du club. S’il en reste encore, rassurez-vous, c’est une association qui prendra le relais. Autour et dans le stade de la Licorne, les poubelles permettront de trier les déchets et une brigade ?zéro déchet’ surveillera attentivement les alentours afin d’inciter à plus de respect des lieux.

Certes, il faudra encore prendre l’avion de temps en temps, mais les déplacements les plus courts seront effectués en bus avec un bilan carbone réduit.

Fort de cette expérience, le club veut faire des petits et inciter les autres clubs de l’élite, pourtant concurrents, à agir dans le même sens. Il reste à la ligue de foot de s’emparer du dossier pour apporter un peu plus de communication autour de cette action ?durable’.

La comm… Nous y voilà, évidemment, les quelques gobelets et trottinettes ne vont pas faire baisser de 1° la température de la planète, mais si les footeux et les sportifs s’y mettent, juste pour montrer l’exemple, nul doute que les supporters suivront à plus ou moins brève échéance.

A première vue, c’est juste une histoire pour faire parler d’un club qui ne brille pas assez par ses résultats, mais en y regardant de plus près, cette volonté permet d’abord et avant tout de donner un sens à tout un groupe. Un club de foot est une entreprise et ses salariés, même s’ils sont aussi joueurs, ont besoin d’une cause forte, d’un engagement pour aller plus loin.

L’image positive apportée rejaillie également sur une ville et sur une corporation souvent décriée.

Alors si le foot peut le faire, pourquoi pas nous ? Si les jardineries et les jardiniers se mobilisent, c’est bon pour l’image, bon pour la planète et in fine, bon pour le commerce. Nous avons tellement de causes positives à mettre en avant : la plantation des arbres, le potager, la récupération de l’eau, la fin des déchets plastiques dans nos points de vente, faciliter le recyclage, inciter à faire son compost… Pas besoin de traverser l’Atlantique en bateau mouche où prodiguer un discours empreint de fin du monde et de catastrophisme pour être écouté. Nous avons un boulevard, il suffit d’embrayer la première !

Sur ce, j’allais oublier, bonne année à tous, et aller Amiens !

Roland Motte… Jardinier !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *